Notre ami le PSOAS

 

et son partenaire l’ ILIAQUE

Ces 2 muscles forment le psoas iliaque…bien souvent juste nommé le psoas

Grand et puissant muscle de la posture , il règle la lordose lombaire ( comment je me cambre quand je suis debout). Il est à l’origine de la majorité des douleurs lombaires et peut provoquer sciatiques, cruralgies voir hernies discales.

A la marche le psoas fléchit la hanche et fait l’élévation de la cuisse. Il permet de ramener le pied dans l’axe médian dans le polygone de sustentation. Il sera légèrement étiré sur la jambe restée en arrière. Ce qui fait que lors de l’alternance des pas l’un travaille pendant que l’autre est étiré.

Surnommé Muscle Poubelle par sa grande sensibilité aux déséquilibres alimentaires et au stress/émotions.

Il faut faire particulièrement attention à délordoser ou plaquer le dos/rentrer le bas du ventre et souffler lors du travail des abdos pour ne pas travailler le psoas. Les crunchs sont un exemple typique de l’utilisation du psoas alors qu’on voudrait faire des abdos.

Le psoas participe aux douleurs pré menstruelles. Il draine à lui seul 20% du débit cardiaque et est lié au retour veineux des membres inférieurs.

Dans le cas d’un blocage du psoas votre ostéopathe peut vous aider à étirer le muscle afin de le détendre. Malheureusement bien souvent la solution pérenne réside dans une meilleure hydratation et dépend donc du patient.

 

 

 

 

Enregistrer